Numéro gratuit
0800 93 500
Lu - Ven de 8h à 17h30

Quand et quels phares ?

 

Les jours raccourcissent, les températures chutent, pas de doute, l'automne est là. Entre les brumes matinales, les fortes averses, les rafales de vent, l'alternance d'épais nuages et d'un soupçon de fin d'été, on ne s'ennuie jamais avec notre météo automnale en Belgique.

Mais on a beau avoir l'habitude, ce n'est pas toujours simple de s'adapter à tous ces caprices du temps quand on conduit, ni de jongler avec les feux de croisement, les feux de position, les feux de route et les feux de brouillard. Si ça fait un bon moment déjà que vous avez passé votre permis, voici de quoi se rafraîchir la mémoire.

Dans cet article du blog, nous allons passer en revue la bonne utilisation des différents phares.

 

feux-de-croisement.jpg

Feux de croisement


Les feux de croisement sont les plus couramment utilisés. Ils regroupent les phares avant et arrière, ainsi que l'éclairage de votre plaque d'immatriculation. On les utilise du coucher au lever du soleil. Ou en journée si la visibilité est limitée à 200 mètres par la pluie, la grêle ou la neige. Les feux de croisement ont une portée d’environ 30 mètres et sont conçus pour ne pas éblouir les véhicules venant en sens inverse. Quand ils sont allumés, ce symbole apparaît sur votre tableau de bord.

feux-de-position.jpg

Feux de position 

Les feux de position vous permettent d'être vu par autres usagers. Ils sont aussi bien utiles quand vous devez vous garer dans une zone peu urbanisée ou sur la chaussée. Les feux de position comprennent les feux arrière, l'éclairage de la plaque d'immatriculation et deux petits phares à l'avant. Vous les reconnaissez à ce symbole qui s'affiche sur le tableau de bord.

feux-de-route.jpg

Les feux de route


Vous conduisez à travers la nuit noire, avec peu ou pas d'éclairage public ? Vous n'y voyez rien ? Il n'y a pas d'autre voiture sur la route ? Alors, vous pouvez utiliser vos feux de route, les fameux "grands phares". Ils offrent un éclairage puissant d'une portée jusqu'à 100 mètres. Attention : ils peuvent aveugler les conducteurs venant en sens inverse. À utiliser avec bon sens et seulement dans les situations exceptionnelles.

feux-de-brouillard.jpg

Les feux de brouillard


Le nom dit tout : les feux de brouillard ne s'utilisent que pour être plus visible dans le brouillard. Allumez vos feux de brouillard arrière si le brouillard (ou la neige) réduit la visibilité à moins de 50 mètres. Ce symbole apparaît alors sur le tableau de bord. Attention, sachez que la police n'hésite pas à verbaliser une utilisation abusive de ces feux.

A chaque type de météo, ses feux spécifiques.

Vous le constatez, chaque type de météo nécessite un éclairage spécifique. La nuit tombe ? Pluit, neige ou grêle ? Allumez vos feux de croisement dans tous ces cas. Ce sont ceux que vous utiliserez le plus souvent. Les autres — feux de position, de brouillard ou les grands phares — ne s'utilisent que dans des cas bien précis, plus occasionnels. Parce qu'un conducteur éclairé en vaut deux.